Mon bilan après 3 semaines végétaliennes

Heyyy !

Je reviens ce weekend pour vous faire mon bilan après mon défi du mois de février : le végétalisme. Si vous voulez savoir pourquoi je m’étais lancée là-dedans, je vous invite à lire cet article.

À voir : Moi ? Végétalienne ?

Qu’est-ce que j’attendais de cette expérience ?

Tout d’abord je voulais contribuer, rien qu’un petit peu à l’avertissement que nous lance les végétariens & végétaliens : notre planète est en danger (au cas où vous ne l’auriez pas remarqué) et les agissements de l’industrie agroalimentaire mondiale y sont pour beaucoup ! Je n’ai, certes, pas été le changement décisif que le monde attend pour aller mieux, mais pendant 3 semaines j’ai contribué (à ma toute petite échelle) à réduire la consommation de viande mondiale.

Ensuite, j’espérais intimement que cette cure de fruits et légumes aurait une influence sur mon énergie et mon rythme au quotidien. Cela n’a pas été le cas et je suis vraiment déçue ! Je ne le faisais pas pour ça, mais cela ne m’aurait pas dérangée de voir un changement de ce côté-là !

Comment ça s’est passé ?

Au début, j’ai eu vraiment du mal à faire mes courses et à m’organiser. On ne se rend pas compte de l’extérieur mais c’est très compliqué de réorganiser son alimentation et de changer toutes ses habitudes du jour au lendemain. Je devais regarder toutes les étiquettes des produits. La première remarque que je me suis faite, c’est qu’il y a du lait et des œufs partout ! C’est incroyable, je ne me serais jamais doutée que ces deux ingrédients étaient contenus par autant de produits alimentaires.

Mais bon, au fur et à mesure je me suis faite au jeu et je filais de plus en plus vite, de rayons en rayons.

Ce que j’aurai à reprocher à ce type de régime, c’est qu’il est plutôt compliqué de s’intégrer socialement avec toutes ces contraintes. Alors bien sûr, comparé aux apports de ce mode de vie, c’est quelque chose de moindre. Mais par exemple, au restaurant, il est très très compliqué de trouver quelque chose de végétalien (il y a toujours un peu de fromage, de crème…). Il faut donc « imposer » votre restaurant aux autres. Je me suis abstenue de sortir deux fois pour ne pas déranger les gens par mes habitudes alimentaires. Je ne voulais pas imposer mon choix aux autres, et ça, c’est très compliqué ! Autant pour un végétarien, ce n’est pas si compliqué que ça, mais le végétalisme pose davantage de problème. Quand je rentrais chez mes parents, j’étais obligé de me faire un plat à part si je ne voulais pas obliger le reste de ma famille à manger comme moi. J’ai eu de la chance qu’ils acceptent de faire des efforts, et qu’ils soient ouverts d’esprit mais je pense que ce n’est pas le cas de tout le monde.

Est-ce que j’aurais pu continuer ?

Je ne pense pas. Côté viande et poison, je pense que j’aurai pu tenir bien plus longtemps mais pour ce qui est des produits laitiers, je trouve ça vraiment contraignant. Tant au niveau de ma vie sociale que de mes goûts alimentaires. Mon petit bout de fromage du soir me manquait drôlement quand même !

Et maintenant ?

Ce n’est pas parce que j’arrête ce régime alimentaire que je vais me mettre à manger un steak par jour, et même sans abuser, autant de viande et de produits d’origine animale qu’avant. Ce qui est sûr, c’est que je vais faire beaucoup plus attention à la provenance de ce que je consomme. De plus, j’ai toujours été une grande consommatrice de viande et tout autre produit laitier. Maintenant que je sais que je peux m’en passer, il est certain que je vais réduire ma consommation. Nous n’avons pas besoin, loin de là, de manger de la viande tous les jours ! Je pense que je vais préférer m’offrir un bon bout de viande, une fois par semaine plutôt que d’acheter des produits de moins bonne qualité plus régulièrement.

 

Et vous ? Est-ce que ça vous a fait réfléchir à votre mode de consommation ? C’était quand même mon but au départ !

 

Je vous retrouve mercredi pour un nouvel article.

Je vous embrasse,

Capture d_écran 2018-02-18 à 18.39.34

Publicités

Publié par

Elle est brune, baroudeuse dans l'âme et adore découvrir de nouvelles choses tous les jours. Elle, c'est moi, et je veux vous faire découvrir tout ce que je chérie tant.

7 commentaires sur « Mon bilan après 3 semaines végétaliennes »

  1. Je n’envisage pas de devenir vegan pour les mêmes raisons que toi : supprimer la viande pourquoi pas… mais les produits laitiers, j’aurais énormément de mal !
    Cela dit je mange très peu de viande rouge, avec mon chéri nous privilégions les légumes… je me dis que c’est déjà ça.

    Aimé par 1 personne

  2. Super ta démarche !! C’est bien d’avoir essayé et même si ce n’est pas l’adopter, tu as eu la réflexion là dessus et forcement, tu consommeras différemment !!! Je pense essayer également mais en attendant, sur le blog j’explique un défi similaire au tien : 1 moi sans gluten !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s