Strasbourg, mon amour.

Hello, 

Aujourd’hui, ce soir, j’avais prévu de vous partager un article sur les magnifiques marchés de Noël de Strasbourg. A la place de ça, un homme est venu massacrer la magie qui régnait dans notre ville. Il l’a réduite à néant tout en pétrifiant chacun de nous dans nos ruelles.  

Je ne veux pas me résigner face à cet individu qui ne comprend rien à la beauté du monde qui nous entoure, à la vie et à l’amour. Je souhaite vous partager ma vision de cette belle ville, de ma ville d’adoption. Voici donc l’article que j’avais prévu de vous publier ce soir. Voici notre ville fascinante, séduisante et envoûtante.

Voici Strasbourg, la vraie, celle qu’il faut retenir ou qu’il faut venir découvrir.

« Je ne suis pas strasbourgeoise. Je ne suis pas alsacienne. J’ai cependant appris à connaître cette région et à l’aimer presque autant que ma Bretagne. Il n’y a pas la mer, ni ma famille. Mais, comme cité d’adoption, je suis comblée. C’est vraiment magnifique.

Strasbourg c’est joli toute l’année.

C’est joli au printemps, c’est fleuri. C’est joli l’été, c’est chaud. C’est joli l’automne, la couleur nous envoûte.  Mais l’hiver, en décembre, pendant la période de Noël, c’est particulier.

Si tu viens d’ici ou que tu as déjà eu l’occasion d’une petite escapade, tu comprends sûrement de quoi je veux te parler.

Il y a quelques semaines, je me baladais dans le centre ville et… tout le monde s’afférait. Je ne sais pas trop comment vous expliquer, ça grouillait de partout. Le sapin à suspendre sur la place Kleber, les guirlandes lumineuses à accrocher dans la ville, les derniers travaux, panneaux et mises en place. On aurait dit des petits lutins.

Et aujourd’hui, tout le monde prépare Noël, tout le monde se trouve plongé dans cette magie. C’est incroyable. Les enfants sont émerveillés et les parents se laissent emporter par cette magie subtile et entraînante. 

C’est ça, la vraie ambiance de Noël, à Strasbourg. 

Je vous laisse avec les clichés, souvenirs de ma dernière escapade dans la ville, en espérant que ça te fasse voyager un petit peu … « 

Voilà donc ce que je voulais te partager, avant que cette ordure ne sévisse et ne gâche tout.

Je me suis retrouvée piégée dans ce centre ville, dans ces rues que je parcoure quotidiennement, pétrifiée par l’horreur de cette attaque. Bloquée pendant plusieurs heures dans mon restaurant préféré, je venais juste passer du bon temps avec mes amies. En sortant, j’ai redécouvert Strasbourg. La ville était paralysée, morte de l’intérieur. Un vrai film d’horreur, rythmé par des ambulances, des policiers et de la terreur.

J’ai eu de la chance, mes proches vont bien et moi aussi. Cependant, ce n’est pas le cas de tous les strasbourgeois(es) et voyageurs des quatre coins du monde qui parcouraient nos pavés. Je pense très fort à eux et à leur entourage. 

Mais nous on est plus fort, 
nous on partage, nous on aime. 

Avec tout mon amour,

Matisse ♥

Publicités

Publié par

Matisse, c’est moi. Un petit bout de femme de 20 ans à la poursuite de ses rêves. Je crois en ces belles choses de la vie et au partage. Je vais tenter de vous embarquer dans mon univers en m’éparpillant de la mode au bien-être en passant par le voyage, la lecture, la décoration et toutes ces petites choses que je chérie tant . Bonne lecture mes petits chats !

3 commentaires sur « Strasbourg, mon amour. »

  1. C’est vrai que c’est beau Strasbourg a Noël j’y suis allée une fois et c’est vrai que c’est joli

    Je suis sure que l’horreur de cette attaque ne ternira pas la magie de la Noël strasbourgeoise 🙂
    Courage en ces temps compliqués

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s