Ma cure de sébum : en quoi ça consiste, mes conseils et mon bilan

Hello toi !

Je vais découper cet article en trois parties histoire d’être la plus complète possible. Je vais d’abord t’expliquer en quoi consiste cette cure et ce que tu peux en tirer. Ensuite je vais te donner tous mes conseils pour la réussir du mieux possible. Enfin je vais te parler de mon expérience et de mon bilan à la fin des 30 jours de cure.

Attention, cette cure ne va pas convenir à tout le monde ! Si tu as le cuir chevelu sensible, les cheveux plutôt secs ou fins … Je ne te conseille pas du tout l’expérience, et les avis que j’ai lu sur cette technique vont dans cette direction également.

Qu’est-ce que c’est que cette cure ?

  • En quoi ça consiste ? Arrêter simplement de se laver les cheveux pendant 30 jours. Mais attention, il ne s’agit pas de rester, un chignon sur la tête sans prendre soin de sa chevelure pendant 30 jours. Il y a quand même quelques petites règles à respecter si tu veux que ce soit efficace. Une cure mal faite peut être plus nocive que bénéfique pour ta jolie crinière.
  • Qu’est-ce que c’est que le sébum ? Le sébum c’est ce qu’il y a dans nos cheveux quand on les trouve gras. Pour être sûre de ne pas dire de bêtise, je vous ai recherché une définition et des explications exactes sur cette substance intrigante et ses propriétés : Le sébum est donc une matière grasse, constituée de lipides (à plus de 90%) de triglycérides, et d’acides gras libres synthétisés sous stimulation hormonale par les glandes sébacées présentes dans le derme, situées à la base des poils qui protège la peau du dessèchement.  C’est la matière la plus adaptée, et la plus apte à soigner et protéger nos cheveux.
  • Pourquoi 30 jours ? C’est le temps qu’il faut en moyenne pour que le sébum, produit en racine, atteigne vos pointes puisqu’il s’agit, non seulement de permettre à vos racine de réguler la production de sébum mais également de nourrir vos longueurs.
  • Quels sont les bénéfices ? Quand tu fais un shampoing, c’est en général par ce que tes cheveux sont gras, n’est-ce pas ? Et comme le gras, c’est le sébum … On comprend qu’en fait les shampoings que l’on fait si régulièrement ont la facheuse tendance à retirer presque tout le sébum de nos cheveux. Pourtant, malgré son aspect peu esthétique, cette petite substance est très très utile à nos cheveux ! Cette cure va donc venir booster ta chevelure en lui redonnant du volume et de la brillance. Par ailleurs, si, comme moi, tu as des cheveux à tendance grasse, la cure va te permettre une régulation de la production de sébum en racine. En gros, tu vas pouvoir espacer tes shampoings parce que tes cheveux se graisseront moins vite qu’avant.

Mes conseils pour aller jusqu’au bout et pour une cure des plus efficace

  • Commence ta cure par te faire un bon shampoing et seulement un shampoing : pas de masque, ni de soin sous la douche ou pour le séchage. Laisse tes cheveux au naturel. Profite bien de ce dernier lavage parce que le prochain ne sera que dans 30 jours.
  • Une fois ta cure commencée, n’oublie pas de te brosser les cheveux très régulièrement. Je te conseille de le faire deux fois par jour (matin et soir). Personnellement, j’utilisais un peigne fin qui me permettait d’enlever les poussières et peaux mortes qui s’accumulent nécessairement en racine (puisque normalement elles partent avec tes shampoings). Alors tu brosses dans tous les sens et surtout la tête en bas pour faire descendre le sébum au fur et à mesure vers tes racines.
  • Je te conseille également de te masser le cuir chevelu quotidiennement. Non seulement ça va permettre à ta chevelure de s’aérer afin de ne pas boucher tes pores avec le sébum en excès mais cela va également stimuler la circulation sanguine et par là même ta pousse de cheveux. Personnellement j’effectuais des petits mouvements circulaires avec mes doigts sur tout mon crâne (et franchement, c’est un moment très agréable !)
  • Je prenais bien soin de laver mon peigne après chaque utilisation, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai préféré utiliser un peigne plutôt qu’une brosse (c’est plus simple à laver). Et oui, cela ne sert à rien de peigner tes cheveux pour enlever la poussière et les petites bouts de peau si c’est pour les remettre en racine au prochain brossage.
  • J’ai choisi d’attacher mes cheveux tout le reste du temps ! Je vous assure que c’est ce qui m’a permis de tenir si longtemps … Sinon de voir mes cheveux gras tous les jours se balader sur mon visage … Baaa j’aurais craqué directos ! Je me faisais des nattes tous les jours pour « emprisonner » le sébum dans mes mèches et ça a très bien fonctionné ! Je pense que cette technique a permis de la faire descendre bien plus vite jusqu’aux pointes.
  • Chose que j’ai négligée au début et qui pourtant paraît assez évident … Lave tes taies d’oreillers régulièrement (voire très régulièrement, pour ma part je le faisais tous les 2 jours) ! L’astuce que j’ai trouvé pour ne pas faire de machine tous les jours était d’enfiler un t-shirt en coton sur mon oreiller. J’ai plus de shirt que de taies d’oreiller, alors ça me permettait de tourner facilement.
  • Attention à la fin de ta cure, le but est de prendre un nouveau rythme de lavage. Alors tu commences par un lavage simple, sans soin ni rien du tout (tu n’en a pas besoin puisque tu viens de finir un soin de 30 jours) et tu les laisses sécher naturellement. Normalement, tu pourras tenir avec un shampoing par semaine, alors essaye de te tenir à ce rythme.

Mon expérience au bout de 30 jours

Je dois vous avouer que j’étais moi-même assez sceptique la première fois que j’ai entendu parler de cette cure il y a quelques années. Les avis divergent et sont controversés. Ayant les cheveux de nature assez grasse, j’étais tout de même assez tentée par l’expérience, mais impossible de faire ça en allant à la fac tous les jours. Je n’étais pas du tout capable d’assumer mes cheveux gras pendant un lonnnng mois.

Mais alors, dès le deuxième jour du confinement, l’idée a tilté dans ma petite caboche … Est-ce que ce ne serait pas le moment parfait ? Allez je me lance !

Me voilà donc partie toute contente pour cette petite cure. Cependant, je ne m’étais pas du tout renseignée et faisais carrément n’importe quoi ! Résultat ? Au bout de 10 jours, mes racines commencent à me gratter. Ni une, ni deux je vais me laver les cheveux directement. Je n’avais envie de prendre aucun risque, ce n’est pas du tout le but. Je m’étais lancée dans l’aventure tête baissée, sans trop y réfléchir.

Je ne me suis pas découragée pour autant. Je me suis armée de mon calepin et de mon ordinateur et suis partie à la recherche d’infos et de retours d’expériences. Après avoir recueilli un bon nombre de conseils et de pratiques utiles, je suis repartie pour un tour mais cette fois-ci informée !

  • Semaine 1 : Mes cheveux ont mis quelques jours à graisser. Ils sont attachés en permanence et je les brosse bien deux fois par jour. Super facile pour le moment. Je ne me rends presque pas compte que je suis en train de faire cette cure.
  • Semaine 2 : On y est, ça fait vraiment bizarre de me voir dans le miroir avec les cheveux tout « sales ». Mais pour autant, je ne trouve pas ça trop compliqué, et même au contraire assez pratique. Tu as déjà essayé de faire des tresses sur des cheveux gras ? Et bien je t’assure que c’est bien plus simple ! Ni odeur, ni démangeaison, j’ai fait la moitié !
  • Semaine 3 : Enfinnn ! Le sébum a presque atteint mes pointes et toutes mes longueurs en sont enduites. Je commence a voir les premiers résultats. Mes cheveux ont bien poussé (de ce que j’ai entendu, les tresses collées, ça aide !) et mes longueurs sont bien nourries.
  • Semaine 4 : Rien de plus qu’en semaine 3 et je suis étonnée de voir que ce n’est pas si compliqué de tenir. J’ai quand même très très hâte de voir mes cheveux tous beaux, tous propres et de mettre ma tête entière sous le pommeau de douche.
Et alors, qu’est-ce que j’en pense finalement ?!

Je suis plus que satisfaite ! Dès le premier lavage, j’ai retrouvé mes cheveux brillants comme jamais. J’ai un volume de dingue et ils sont super souples. Et détail non négligeable : J’ai bien l’impression qu’ils ont plus poussé beaucoup plus que d’habitude en un mois. Je viendrais vers vous pour un retour quand à l’espacement des mes shampoings mais en tout cas, ne serait-ce que pour ce que j’ai pu remarquer dès le premier lavage, je vous encourage vraiment à sauter le pas !

Je vous embrasse,

3 commentaires sur « Ma cure de sébum : en quoi ça consiste, mes conseils et mon bilan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s